Hébergement mutualisé ou dédié ?

Vous avez un site voire une idée de site et vient le choix de l'hébergement. En dehors du choix du prestataire qui est déjà ardu en soi - mais pour cela, il suffit de parcourir les avis sur les hébergements que nous avons mis en ligne -, le choix de la formule se pose. Voulez-vous un hébergement mutualisé ou un hébergement dédié ? Ce choix est primordial, car il va déterminer les performances globales de votre présence sur le web, et pourrait dans certains cas pénaliser voire rebuter vos clients ou visiteurs potentiels. Afin de vous aider dans votre choix, voyons tout cela ensemble.

1. Un hébergement mutualisé ?

Comme son nom peut l'indiquer, un hébergement mutualisé est une formule d'hébergement sur un serveur partagé avec d'autres. En d'autres termes, sur une même machine, plusieurs sites cohabitent. En choisissant cette formule, nous ne pourrez savoir avec qui vous partagez les mêmes ressources matérielles, tout ce que vous saurez en optant pour cette formule c'est que vous n'utiliserez qu'une portion d'un même serveur.

Pas de panique ! Avec les performances des machines actuelles, une telle formule est tout à fait envisageable. En réalité, la plupart des blogs et des sites sont hébergés selon ce système de partage de ressources. Et disons-le, bien peu se plaignent.

Aujourd'hui, les systèmes d'auto-gestion proposés par tous les hébergeurs sont extrêmement sécurisés en plus d'être conviviaux et simples à utiliser. Ainsi, à moins de le faire exprès et d'avoir le talent pour, vous ne tomberez jamais sur les données du petit voisin. Et lui, ne pourra farfouiller dans les vôtres.

L'hébergement mutualisé permet donc d'avoir des performances décentes pour un prix raisonnable, puisque l'entretien, la mise à jour système des serveurs est partagé entre les clients. Et un prix décent est un argument à ne pas négliger.

2. Un hébergement dédié ?

Un hébergement dédié, c'est le contraire. Votre site sera hébergé sur un serveur (voire plusieurs). En tout cas, les ressources de chaque serveur que vous utilisez vous sont réservées. La puissance, l'espace disque, la mémoire, tout ça est à vous et si ralentissement il y a, vous ne pourrez blâmer le petit voisin trop gourmand.

Puisque vous n'utilisez que des serveurs qui vous sont réservés, bien entendu vous l'aurez compris, le prix d'utilisation, d'entretien et compagnie, vous sont facturés entièrement.

Louer un appartement est généralement plus cher que louer une chambre dans un appartement.

3. Que choisir ?

Dans quels cas de figure choisir une formule plutôt qu'une autre ? Quels sont les inconvénients et les avantages ?

Nous l'avons vu, les ressources pour un hébergement mutualisé sont partagées entre clients. Ainsi, il vous paraîtra évident que vous serez toujours limité que ce soit pour la bande passante, l'espace disque, la mémoire. Si pour démarrer, cela ne vous semblera pas particulièrement vital, si votre site était amené à grossir considérablement, vous pourriez bien vous retrouver frustrés par les limites imposées par la formule choisie. Vos utilisateurs ne pourront jamais profiter de la pleine puissance.

De plus, si l'un de vos voisins avait des besoins assez gourmands, votre site sera pénalisé. Il faut donc composer avec tous ces éléments assez difficile à quantifier, du moins au départ. Si ce même voisin ou un autre, ne pas toujours mettre la faute sur le même, venait à faire planter le serveur, il paralyserait tous ceux qui partagent le même serveur !

Avec un hébergement dédié, vous devinerez sans mal que vous disposez des ressources totales. De quoi voir venir.  En plus de cela, il vous sera possible d'installer tout ou presque ce que vous voulez. Vous n'êtes pas limités étant donné que votre ou vos serveurs vous appartiennent. Vous êtes donc seuls responsables de ce qu'il y a dessus.

Ainsi, en hébergement dédié, vous pourrez installer des logiciels très spécifiques et gourmands en ressources.

4. Conclusion

Alors y voyez-vous plus clair désormais ? En fait, la réponse est plutôt simple puisqu'elle dépend de vos. Si vous débutez et n'avez pas immédiatement une base de visiteurs, n'hésitez pas, optez pour l'hébergement mutualisé. Cette formule répondra sans aucun souci à vos besoins naissants. Vos visiteurs auront le temps de consulter ou utiliser votre site. Et un peu de temps pourra se passer avant qu'ils soient pénalisés par le manque de ressources. Mais si cela devait arriver, ce serait un très bon signe pour vous !

Ensuite, si votre site devenait trop gros, c'est tout ce qu'on vous souhaite, vous pourrez le faire migrer vers un hébergement dédié. Dans ce cas, votre site aura les ressources totales et vos visiteurs ne seront pas pénalisés. De plus, vous pourrez installer des extensions logicielles spécifiques, des choses un peu exotiques qui ne sont pas présentes dans les formules mutualisées.

De plus, si vos données sont sensibles et vous craignez le risque qu'elles soient consultées par un tiers malveillant, signez les yeux fermés pour un hébergement dédié, en particulier si le partage des données avec d'autres vous empêcherait de dormir !

Donc, à vous de voir.  Il s'agit juste de savoir quelle est la finalité de votre site, quels sont vos besoins en ressources, les fonctionnalités que vous proposer, l'audience visée et bien entendu, quels sont vos propres moyens matériels.

Obtenir de nouveaux articles de blog par email: