Online.NET Reviews by Users & Experts

  • Mis à jour récemment: 2018-janvier-16th2018-janvier-16th by
  • chris
Note globale:
7.0
Reliability
7.0/10
Pricing
7.0/10
User friendly
7.0/10
Support
7.0/10
Fonctionnalités
7.0/10

Dans la jungle des hébergeurs internet, comme dans tout domaine serait-on tenté d’avancer, il y a les mastodontes et il y a les autres. Allez savoir pourquoi une poignée de prestataires ont les plus grandes parts de marché. En attendant, d’autres plus discrets proposent des services identiques. Ces derniers sont-ils moins bons ? Meilleurs ? Qu’en est-il du domaine sensible qu’est le support utilisateur ? Et les tarifs, sont-ils bien positionnés ? Online.NET fait partie de ces prestataires d’hébergement dits discrets. Ainsi, nous proposons-nous de regarder de plus près ce qu’ils proposent d’une part pour humblement guider celui qui recherchait un hébergement internet et d’autre part parce que nous sommes constamment à la recherche d’un hébergeur fiable et compétitif pour nos sites internet. Alors, qu’est-ce que ça donne ? Voici notre avis sur Online.NET.

Online.NET : avis sur leurs services

Intéressons-nous à leurs formules Web.

Nous voyons simplement qu’ils proposent :
– Des noms de domaine
– De l’hébergement Web
– De l’hébergement Cloud
– Un service appelé « Online Database Service »

Là, pas de fioriture, on peut dire qu’ils vont à l’essentiel et proposent la base de la bible de l’hébergeur. La présentation du site web est sobre et donc claire. Il est peu probable que l’utilisateur curieux se perde dans les dédales des menus et des prestations, pas comme sur d’autres sites internet censés vendre le même type de prestations.

Online.NET : avis sur leurs noms de domaine

Sans trop de surprise, nous avons une boîte de texte qui permet de faire une recherche sur la disponibilité d’un nom de domaine. Notons que dessous se trouvent les tarifs des différents domaines, afin de déjà identifier celui qui conviendrait le mieux.
Ce qui frappe et ce depuis le début de l’exploration du site web d’Online.NET, c’est cette fâcheuse manie de n’afficher que les tarifs HT. Forcément, cela fait des tarifs bas à l’affichage, et au final, l’utilisateur peu attentif aux détails, aura droit à une légère surprise lors de la prise de commande.
Mis à part cela, les prix sont affichés dans un tableau synthétique :

À première vue, et grâce à ce tableau synthétique, nous nous apercevons que les tarifs semblent plus élevés que les concurrents, en particulier pour les .FR et les .COM et .NET. Les autres concurrents appliquent des promotions (temporaires ?) qui ne semblent pas en vigueur ici.

Pour rappel, voici les tarifs d’un concurrent, en comparaison :

Voyons si Online.NET est un registrar accrédité. C’est le cas, ce qui garantit qu’ils ne sous-traitent pas la gestion des noms de domaine.

Il est dommage que le site ne dispose pas d’une interface de recherche de masse de noms de domaine ni de propositions de domaines avec noms libres approchant ou domaines à vendre, ce qui peut être intéressant dans certains cas (si on a les moyens !). Seules sont proposées les extensions disponibles pour le même domaine demandé. Après, comme nous l’avons vu dès le début, Online.NET a choisi la sobriété pour leur site internet.

Online.NET : avis sur les services d’hébergements

Les formules d’hébergement de base sont au nombre de trois.

Les dénominations ne sont pas originales mais ont pour mérite d’être explicites et donc de plutôt bien orienter le client potentiel. Pour choisir, nous avons la Perso, la Pro, la Business.
Dans tous les cas de figure, le domaine est offert. La différence entre les trois formules se fait principalement sur les ressources possibles pour chacune d’entre elles. En particulier, le stockage, le nombre de compte e-mails, de base et de taille de table de base de données. Donc, en somme, les services restent globalement les mêmes, et le choix se fera en fonction de ses besoins en ressources.

Les logiciels en déploiement automatique sont :

Nous pouvons voir que le choix est très fourni et chacun pourra trouver son bonheur, ou presque. Ces logiciels en déploiement automatique permettent pour la plupart de saisir et gérer du contenu sans avoir de compétence technique particulière, ce qui est très appréciable et populaire car la grande majorité des utilisateurs ne souhaitent pas s’embêter avec des choses compliquées à installer et surveiller. Parmi les outils proposés, on trouve donc des standards tels que WordPress et Drupal pour le contenu par exemple, phpBB pour les forums et Prestashop pour la gestion de boutique.
En plus de cela, Online.NET propose des prestations complémentaires payantes, comme la sauvegarde web et base de données, qui peut s’avérer particulièrement utile en cas de souci humain ou matériel. Une autre prestation payante proposée est ce qu’ils appellent « Le pack création de site internet » qui contient un outil de création de site internet et une prestation de mise à jour. Il faut avouer que la prestation est assez mystérieuse, disons-le-, car nous pensions que dans chaque formule de base était compris un outil au choix de création et gestion de contenu, et donc de site internet. Et là, à première vue nous n’avons pas plus d’information sur cette prestation payante. Etonnant.
Autres services proposés : les services Cloud
Comme tout hébergeur qui se respecte de nos jours, Online.NET propose des formules d’hébergement Cloud. Les trois formules sont Starter, Workload Intensive, BareMetal.
Les formules Starter sont des formules de base, disons, pour démarrer sur le Cloud (comme le nom l’indique). Elles disposent de configurations techniques correctes, à des prix raisonnables, pour se faire la main.

La série Workload Intensive est la gamme au-dessus. Cette série semble réservée à ceux ayant déjà l’expérience du Cloud, avec des besoins en ressources conséquentes, peut-être ceux ayant validé leur site et construit leur clientèle et leurs visiteurs avec la formule d’avant et souhaitant aller de l’avant. Les prix bien évidemment suivent.

La série BareMetal est un compromis qui permet de bénéficier de configurations confortables à des prix raisonnables et pour les besoins intermédiaires pour avoir de la puissance de calcul et du stockage moindre, comparé à la Workload Intensive.

Ensuite, il y a les configurations ARMs pour des besoins bien spécifiques, comme ils disent, pour les développeurs.

Puis, nous avons, vous l’aurez deviné sans mal, les formules d’hébergement dédié. Ils utilisent ce qu’ils nomment des serveurs Dedibox. Sur le site, ils sont présentés comme étant des serveurs « haut de gamme et fiables ». Et leurs performances sont « garanties et prévisibles ».
Regardons un peu à quoi ressemble la Gamme Perso, qui comme son nom l’indique est pour un usage dit personnel, ou pour découvrir les services et les prestations Online à moindre coût.

En effet, à première vue, les configurations de ces serveurs, même en Gamme Perso, semblent dignes d’intérêt : il y a de la mémoire et un bon disque SSD.
Les Gammes Dedibox supérieures semblent atteindre des niveaux de performance et robustesse assez intéressantes, et bien entendu les tarifs associés vont avec, comme vous pouvez le constater.

Donc, de manière évidente, il semble que ces solutions Dedibox en particulier les gammes supérieures seront à réservées pour des utilisations aguerries et professionnelles. En tout état de cause, ces configurations spécialement pensées pour la performance paraissent sur le papier être dignes d’intérêt et plus élaborées que ce qu’on peut généralement trouver chez la concurrence.

Online.NET : avis sur le site internet

Comme nous l’avons vu, le site internet a misé sur la sobriété. Faisons un peu le tour de la page de présentation de la société. Online se présente comme l’un des leaders de l’hébergement Internet en France, ce qui est sans surprise car il nous semble qu’ils se présentent tous de la même manière. En effet, s’il est difficile de s’annoncer comme étant LE leader, se mettre en avant comme étant l’un des leaders est une phrase passe-partout avec un impact certain et il serait bien difficile de remettre cette assertion en cause.
Online.Net est une filiale du groupe Iliad, propriétaire de Free, marque bien connue en France comme étant un fournisseur d’accès internet et de téléphonie, célèbre pour casser les prix. Annoncer qu’on fait partie d’un groupe reconnu est toujours rassurant pour le client potentiel.
De plus, Online est présentée comme une « aventure humaine ». Un petit paragraphe fait de lieux communs annonce la politique Ressources Humaines basée des « valeurs humaines », un peu l’esprit start-up sans les mauvais côtés en somme. La confiance en les collaborateurs (et non pas employés) ainsi que l’accent mis sur leur talent est mis en avant. Il serait intéressant de revenir là-dessus quand nous traiterons de la e-réputation.
Les deux autres petits paragraphes traitent de l’infrastructure et des performances. L’infrastructure est assez difficile à évaluer, vue de l’extérieur. Et pour les performances, nous avons vu que notamment en ce qui concerne les Dedibox, que les configurations pouvaient être assez intéressantes.
Arrêtons-nous désormais sur l’aide en ligne présente sur le site. Il faut bien chercher, l’accès est disponible tout en bas de chaque page, tout en bas du pied-de-page.

Allons ainsi voir par exemple la documentation. La page principale est composée d’une zone de texte et un bouton « Rechercher » qui y est associé, puis en dessous une liste de thèmes pour faciliter la recherche, en particulier si nous n’avons pas de terme technique qui vienne en tête.
Effectuons simplement une recherche avec le terme « DNS ». Ne rigolez pas, figurez-vous que cette recherche ne fonctionne tout simplement pas sur certains sites d’hébergeurs internet alors que vous le savez, il s’agit d’un service de base pour tout hébergeur qui se respecte et même pour les autres.
La recherche semble fonctionner déjà lors de la saisie, avec l’apparition d’un menu déroulant, et également comme résultat final.

Les résultats retournés semblent tout à faire en accord avec le terme saisi, mais tachons d’en avoir le cœur net.
Un clic sur « Management of DNS zones » permet d’aller à la page désignée. (Au passage, nous repassons en français, ce qui est possible par l’utilisation d’un petit drapeau en haut de page.)

Et, la page retournée a bien du contenu (oui, là aussi certaines aides en ligne chez des concurrents ont des titres mais pas de contenu). Et une lecture rapide de ce dernier permet de confirmer qu’il y a adéquation entre celui-ci et la recherche initiale. De plus, une lecture continue confirme que l’aide est bien conçue, avec du contenu explicatif performant et détaillé. Ensuite, nous pouvons remarquer qu’un menu gauche apparaît, permettant de pouvoir naviguer dans l’aider à loisir sans avoir à taper systématiquement une ribambelle de termes de recherche dans la boîte dédiée.
Histoire de vérifier par acquis de conscience que nous ne sommes pas tombés sur une page bien remplie par chance, essayons avec le terme « IP », qui lui, en toute logique, devrait également retourner des résultats intéressants. En effet, nous trouvons des résultats.

Pour pousser plus loin notre vérification, choisissons « IP supplémentaires ».

Nous tombons donc sur la page associée qui explique bel et bien comment faire pour avoir des IP supplémentaires. Est-ce que la démarche proposée fonctionne réellement, nous ne sommes pas vraiment en mesure de l’affirmer, mais au moins, nous avons une page avec du contenu qui semble en relation avec le terme initialement recherché, ce qui est le but recherché.

Ensuite, intéressons-nous au lien « Communauté » qui nous envoie sur le site « community.online.net ».
Apparemment, il s’agit d’une sorte de forum de discussion qui permet de converser avec les intervenants de la communauté.

Des codes couleurs permettent d’identifier les sujets et/ou les intervenants. Il est à noter qu’apparemment il y a des conversations très récentes, ce qui semble indiquer que ce forum est en vie avec des intervenants actifs. De plus, un petit tour rapide indique que les conversations et en particulier les questions ont une réponse, ce qui est une très bonne chose et démontre l’intérêt d’une telle interface.

Online.NET : avis sur la e-réputation

Ici, allons faire un petit tour sur le net pour avoir une idée de l’e-réputation de Online.NET, ce qui peut toujours aider lorsqu’on est à la recherche d’un nouveau prestataire. En effet, quoi de plus efficace pour être rassuré qu’un ensemble de critiques élogieuses ? Bien évidemment, c’est aussi valable dans l’autre sens.
Une recherche sur internet ressort 136.000 résultats. En comparaison, OVH en ressort 683.000 et LWS, 75.100.
Le premier résultat à sortir provient de top10hebergeurs.

Comme vous pouvez le voir, la note moyenne est de 1.83/4, ce qui vous en conviendrez, n’est pas fameux, en dessous de la moyenne. La plus mauvaise note vient de l’évaluation du service client. Sous ce tableau synthétique, nous avons le top 5 des avis les plus utiles. Quels sont-ils ?
« Du matériel à la hauteur du support » alors dit comme ça, ça ne veut pas forcément dire grand-chose, mais la lecture du commentaire associé efface toute ambiguïté, car il est question de disque dur qui crashe, et de tickets qui restent sans réponse.
« Pas de réactivité et aucune infos » (sic) et « chronique d’un epic fail »
Même les avis les plus récents ne sont pas plus positifs. De toute manière, avec une note aussi basse, on peut raisonnablement penser qu’il n’est nullement étonnant de trouver avant d’avis de la sorte.
Passons maintenant sur hostadvice.

Ici, la note est de 4.8/10 (alors qu’il n’y a que 5 étoiles, attention à ne pas se faire avoir, hein !). Un peu en dessous de la moyenne, donc.
Le détail des notes révèle des notes très moyennes, il n’y a donc pas de très bonnes notes rabaissées par de très mauvaises.

Un petit tour sur les commentaires accompagnant cette scorecard très moyenne ne fait que confirmer, encore une fois la synthèse.
« Pas sérieux », « Non-respect du client », « Very bad experience ».

Petit tour rapide chez Trustpilot.

Si la note est cette fois au-dessus de la moyenne, elle reste toutefois moyenne.
Sortons un peu des traditionnels comparateurs d’hébergeurs internet pour aller sur un article d’un blog nommé jeromeweb. Le post décrit avec force détails les mésaventures de son rédacteur avec la mise en place d’un site WordPress chez Online.NET. Si le texte est rédigé avec beaucoup d’humour, l’auteur relate les mauvais points recueillis chez Online.NET tout au long de cette expérience autour de la tentative d’installation d’un site simple. Le récit est ahurissant et la patience du rédacteur qui a vécu cette série de mésaventures force le respect. Le post est rédigé tel un polar, avec moult rebondissements et des péripéties truculentes. S’il date un peu (2014), il ressort aisément dans les résultats de recherche concernant Online.NET et donc si nous prenons le temps d’en parler, c’est qu’il contribue à se forger un avis sur cet hébergeur.

Online.NET : avis d’un véritable utilisateur

Tentons de commander un hébergement avec une formule PERSO. Ça commence tout naturellement avec la saisie du domaine, ce que nous faisons, et sans extension pour voir comment cela se déroule.
Après un bref instant, il nous est proposé le domaine avec les extensions possibles, à commencer par le fameux .COM, suivi du .FR et toute une ribambelle d’autres.

Il est intéressant de noter que le nombre d’extension n’est pas très important comparé aux centaines proposés sur d’autres sites. Ainsi, nous ne voyons là aucun .XYZ ou .PARIS, par exemple.
Nous choisissons le .FR qui semble le moins cher dans la liste de propositions. Le moins, mais également celui qui nous intéresse le plus, donc cela tombe assez bien.

Bon, nous passons commande, et ensuite on nous demande de saisir plusieurs formulaires où nous devons saisir nos coordonnées ainsi que nos numéros de téléphone. Suivent une vérification de l’adresse mail (un mail contient un lien de vérification est envoyé) et de téléphone. Un code est supposé être envoyé par SMS, mais là, il a fallu s’y prendre à deux fois pour recevoir le dit code.

Ensuite, le lien de vérification envoie vers une page où il est nous demander de remplir une fiche de contact. Si on saisit « Particulier », le champ « Société » est tout de même obligatoire, c’est super !
Et, entre l’envoi de mail qui renvoie sur la création de ce contact et l’ancienne page web, nous avouons que nous avons été un peu perdus lors du processus de création. Pourquoi ne pas créer une fiche contact à la volée, avec les informations saisies précédemment, avec possibilité de créer voire modifier ou mettre à jour cette fiche contact ? Cette étape obligatoire n’existe pas ailleurs.

Donc, puisque nous nous sommes perdus, nous reprenons la commande depuis le début, ou presque. Bon, après quelques menus rebondissements, nous procédons au paiement (qui est sécurisé avec demande de code de confirmation de la banque). Et il nous est demandé d’attendre le traitement de la demande, ce que nous faisons sagement.
Notons qu’il nous a été demandé un nom d’utilisateur, qui servira à se connecter à la console pour pouvoir gérer le site. Là encore, il est étonnant de demander un nom d’utilisateur qu’il va falloir trouver, alors que de nos jours, l’adresse mail est plus que largement utilisée désormais pour se connecter à un site.
Nous voyons que l’ensemble est mis à disposition très rapidement, donc en moins d’une minute.

Il en ressort que pour un an d’une formule PERSO, nous sommes facturés 28.66€ TTC, avec l’enregistrement du domaine offert.

Empressons-nous de nous connecter à l’interface d’administration pour commencer à regarder de plus près les possibilités et l’éventuelle convivialité de ce qu’ils appellent la console.
L’interface semble à première vue efficace.

Les items du menu gauche sont clairs. Et la première page affiche un ensemble de thèmes très explicites.
Nous commençons sagement par nous créer un sous-domaine. Ceci se fait extrêmement facilement. Et très rapidement.
Sur ce sous-domaine, nous posons un fichier « index.htm » contenant du contenu de base (une image de fond, une vidéo embarquée, un peu de texte…)
Puis nous testons l’URL du sous-domaine à BitCatcha pour tester les temps de réponse.

Changeons de moyen de contenu maintenant. Passons à WordPress que nous installons. La procédure est très simple et très rapide.
Ce qui en ressort, c’est que le site en sous-domaine est performant à Londres et dans une moindre mesure aux Etats-Unis et moins au Japon où le temps dépasse gentiment les deux secondes.
Il en résulte que la performance globale est de D+, avec une suggestion de changer de prestataire.

Nous notons qu’il nous est proposé d’installer WordPress dans un répertoire du site plutôt qu’à la racine et ceci, est un très bon point, qui n’est pas proposé par nombre de concurrents.

Très vite, nous recevons le mail de confirmation qui contient les informations de connexion. Sans tarder, nous nous connectons à l’interface d’administration de WordPress pour créer du contenu. Ce que nous faisons avec un enthousiasme non dissimulé.

Là encore, empressons de faire passer la partie WordPress au test impitoyable de Bitcatcha.

Tiens, ici la performance globale est de C. Les temps semblent très bons, bons et un peu moins à Sydney, ce qui nous semble particulièrement acceptable, malgré ce qu’en dit la fameuse petite phrase bien connue qui propose de changer d’hébergeur.

Conclusion de notre avis sur Online.NET

Voici venue l’heure de la conclusion de notre avis sur Online.NET. Comme nous l’avons vu, Online se présente comme l’un des leaders, et de plus, ils font partie du même groupe que Free, le célèbre opérateur de téléphonie et fournisseur d’internet. Pour cette raison, nous avons été particulièrement curieux de regarder de plus près ce qu’ils proposent et nous avons été prêts à les prendre en compte lors du choix de notre prochain site internet.
Il en ressort que leurs services n’ont bien entendu rien d’original, et ils proposent les services de base que n’importe quel hébergeur propose de nos jours. En fait, nous avons l’impression qu’Online ne fait pas dans la fioriture. Pour les noms de domaine, par exemple, ils ne proposent pas les centaines de noms de domaine usuellement proposés par la concurrence, les . BREIZH, les .PARIS et compagnie qui certes sont disponibles mais utilisés par qui réellement ?

C’est un peu la même chose pour leurs services d’hébergement. C’est l’efficacité à tout prix. En effet, un client a-t-il réellement besoin de plus que ce qui est proposé par Online ? De plus, nous avons vu que leurs formules technologiques semblent particulièrement alléchantes et bien conçues sur le papier, et ce, en couvrant tous les besoins, du plus basique au plus exigeant.
Les tarifs semblent corrects, et une fois la commande passée, tout se met rapidement en place, à condition de savoir quoi faire et quand. Les logiciels de base sont disponibles et se mettent en place. Notons qu’un logiciel de création de site n’est étonnamment pas disponible pour la formule PERSO, celle que nous avons choisie, mais bon, avec WordPress mis à disposition, ça peut ne pas être si important.

Le point noir est la e-réputation de Online. Elle n’est pas fameuse, comme nous l’avons vu ensemble. Après, la recherche a été basée sur les résultats les plus populaires, ce qui n’est pas forcément représentatif de la réalité, mais c’est bien ce qui s’appelle la e-réputation. Comment les retours peuvent-ils être aussi médiocres, quand ils ne sont pas tout simplement mauvais ? Nous en conclurons qu’étant donnés les résultats ressortis, à prestations égales, nous ne choisirons donc pas spécialement Online, et en particulier pour une formule de départ. Pour l’hébergement dédié, avec les prestations qui semblent robustes, cela semble une toute autre affaire !

Avantages

  • Rapidité de la mise en place
  • Documentation en ligne claire et bien fournie
  • Site internet clair et sans fioriture
  • Bonnes formules d'hébergement dédié

Inconvénients

  • E-réputation sous la moyenne
  • Pas de Site Builder dans la formule Perso
  • Domaines plus chers que la concurrence

Leave a review

    • cathy millon portrait cathy millon
    • 2017-novembre-23rd
    Répondre
    Reliability Pricing User friendly Support Fonctionnalités

    j’ai juste voulu mettre en place un blog de mode et un ami me l’a mis en place, et ça a été assez facile. là c’est moi qui mets en ligne moi-même mes articles mais mon ami me dit ne pas avoir été super séduit. mais comme je ne suis pas experte à miami je ne peux pas en dire plus :o)

    • jack t. portrait jack t.
    • 2017-décembre-24th
    Répondre
    Reliability Pricing User friendly Support Fonctionnalités

    très très moyen, même si tout finit par s’installer, le route a été semée d’embûches de noël ! je ne recommande pas mais ne dissuade pas forcément non plus. j’espère que mon avis vous aide 🙂