OVH Reviews by Users & Experts

  • Mis à jour récemment: 2018-janvier-16th2018-janvier-16th by
  • chris
Note globale:
7.4
Reliability
7.0/10
Pricing
9.0/10
User friendly
7.0/10
Support
7.0/10
Fonctionnalités
7.0/10

Lorsque l’on est à la recherche d’un hébergeur en France, ou d’un simple avis, il paraît incontournable de poser un oeil sur OVH, acteur majeur du marché, pionnier de l’hébergement et leader européen. Pour certains, OVH pourrait dire On Vous Héberge ? Les chiffres donnent le tournis car nous avons là, n’hésitons pas à le dire, une pure success story à la française, comme on aime tant. Ou pas, c’est selon. Ainsi, qu’en est-il de ce mastodonte ? Voici un avis objectif sur cet hébergeur qu’on espère exhaustif et éclairé, pour pouvoir vous guider dans le choix de votre futur prestataire.

Les services OVH

La solution hébergement internet d’OVH comprend les prestations suivantes :
– l’achat et la gestion de noms de domaine
– l’hébergement web
– l’hébergement web Plesk
– les solutions E-mail
– les solutions Microsoft

OVH : avis sur les noms de domaines

Comme tout hébergeur qui se respecte, OVH propose l’achat et la gestion de noms de domaine.
Tout d’abord, OVH annonce être accrédité par l’organisme américain ICANN depuis des années. Un petit tour sur le site officiel permet de vérifier que cela est vrai :


OVH est donc accrédité depuis 2013, ce qui assure qu’ils ne passent par aucun intermédiaire pour gérer les domaines.

De plus, un tour sur leur site internet précise qu’ils proposent près de 800 extensions possibles. Et, petite friandise, il est possible de prendre un nom de domaine .OVH, ce qui est original et permettrait d’avoir un nom facile à retenir, qui pourquoi pas est populaire en .COM mais n’existe pas avec cette extension.
Ensuite, leur site internet liste les avantages de prendre un nom de domaine chez eux. Ils avancent l’Anycast, une technique d’adressage qui permet d’accélérer de manière intelligente le transfert des données et l’Anonymisation qui permet de masquer ses coordonnées personnelles lors d’une recherche WhoIs.

Un petit tableau synthétique liste les principales extensions possibles et les réductions éventuelles en cours avec les tarifs en vigueur.


Il est bien évidemment possible de voir la liste complète de toutes les extensions avec leurs tarifs. Et là, comme nous avons vu, la liste est impressionnante avec des extensions aussi originales et peu communes que .SOCCER ou .WEDDING. Personnellement, je ne suis allé jamais allé consulter un site web dont l’adresse contient l’une ou l’autre de ces extensions. Mais peut-être qui sait un jour ? Et pour l’acquisition d’un nouveau domaine, pourquoi pas à la rigueur, les .COM et .FR devenant sérieusement saturés.

L’interface de choix de nom de domaine est efficace. Il suffit de taper le nom et son extension et de valider. Alors, on obtient assez rapidement la possibilité de transférer si le nom choisi existe déjà, ou celle de continuer s’il est disponible. De plus, en dessous, sont affichées les autres propositions à extension différente.

OVH : avis sur les formules d’hébergement web

Quatre formules sont proposées. Kimsufi, Perso, Pro et Performance.

La formule de départ, le Kimsufi, est pour assurer une présence de base pour un prix mini.
Le formule Perso est pour un site personnel, comme son nom l’indique. La formule peut sembler suffisante même pour un site commercial ou un blog en terme de fonctionnalités mais qui risquerait d’être très rapidement insuffisant en terme de performances et de capacité de stockage.
La formule Pro désignée sans surprise comme le best-seller maison semble idéal pour un site professionnel et commercial avec un package technique confortable.
La formule Performance est le niveau supérieur, composé de 4 niveaux : Performance 1, 2, 3 et 4. Chaque package est complet en terme de fonctionnalité en proposant WordPress, Joomla, Drupal et Prestashop. La différence entre chaque package se situe surtout avec des ressources garanties allouées, allant crescendo bien sûr de 1 à 4. Cette formule, ou plutôt ces formules, sont pour les sites nécessitant des ressources importantes, par exemple ceux actuellement des formules moindres et ayant gagné en popularité avec un besoin de surplus de puissance et de stockage, ou ceux ayant un potentiel de croissance certain et conséquent et ne souhaitant pas rater leur lancement.


À noter que lorsque l’on choisit de voir les détails d’un plan, un tableau récapitulatif liste les prestations et les comparent avec celles du plan supérieur, sauf pour le plan Kimsufi, qui comme nous l’avons vu est un peu à part.


L’hébergement Plesk

Plesk est un système de gestion de serveurs, qui a la réputation d’être performant et utilisable de manière confortable par des administrateurs n’ayant pas forcément des compétences techniques pointues.
Chez OVH, Plesk est utilisé pour la gestion VPS (serveur privé virtuel). Trois formules sont proposées. Les configurations sont de bonnes tenues et augmentent avec le numéro de la formule « VPS Classic n ».


En plus de cela, deux formules « Pro » sont disponibles et là, sont réservées à de gros utilisateurs ayant besoin de puissance et d’espace disque. À réserver à des sites professionnels ayant un trafic conséquent, d’où le nom.


Les formules Plesk d’OVH couvrent des besoins variés et exigeants de manière très complète.

Une version de démo live de Plesk est disponible. Cela est judicieux et particulièrement utile et permet de se rendre compte de l’efficacité (ou non) du produit, plus que par de simples slogans aguicheurs.


Il s’avère qu’à première vue, l’interface est dépouillée, complète, ergonomique et permet de gérer de manière efficace l’ensemble des éléments de son parc. En n’y connaissant pas grand-chose, l’interface rassure, car les menus et les options sont claires, bien exposées, lisibles et accessibles. De plus, à la lecture des items, on semble savoir immédiatement de quoi il s’agit, à quoi peut servir telle ou telle option, ce qui n’a pas de prix.

Attention toutefois aux tarifs affichés, c’est indiqué mais il faut lire attentivement : les tarifs affichés en gros (voir les copies d’écran ci-dessus) sont ceux pour les trois premiers mois. Ensuite, le tarif augmente significativement. Ainsi, pour la formule « Pro 1 », lorsque l’on se prépare à passer commande pour 12 mois, on se retrouve à bien plus de 900 € TTC ! Ce qui n’était pas forcément prévu pour le client peu attentif aux détails tarifaires.


Les solutions E-mail

OVH propose des solutions d’hébergement et de gestion E-mail professionnels. Nous ne nous appesantirons pas dessus, mais il faut savoir qu’ils vendent des packages tout comme des solutions d’hébergement web, en fonction du volume choisi et du profil d’utilisation. Cela va du profil de départ pour les petites structures, jusqu’à la solution groupe international.
Les données sont précisées stockées en Europe, ce qui peut avoir son importance.
Puis les formules, autres que celles de départ sont à base d’Exchange, la messagerie professionelle incontournable en entreprise.

Les solutions Microsoft

Avec un panel de solutions résolument tournées vers les entreprises, OVH offre un ensemble de prestations Microsoft, en particulier Office365, Sharepoint et Exchange. Ainsi, le travail collaboratif autour de ces produits qui n’ont plus à prouver leur efficacité peut être assuré par un hébergement externalisé. Nul besoin de datacenter en interne, avec les coûts que cela implique, ni de parc logiciel à maintenir, les solutions OVH permettent de prendre en charge l’hébergement de ces infrastructures.

OVH: avis sur leur site internet

Il est bien beau de lister des solutions informatiques complètes et performantes qui résoudront tous les problèmes et augmenteront de manière significative votre productivité ou votre visibilité sur internet en prétendant que ces packages sont les meilleurs du marché, mais qu’en est-il réellement si l’utilisateur, voire le client, souhaite approfondir certains sujet ? Doit-il aller chercher de lui-même sur internet ou a-t-il un lot d’informations à portée de mains sur le site même d’OVH ?

Dans le bandeau haut, un lien « Support » intéressera tout naturellement l’utilisateur ou le curieux à la recherche d’aide sur OVH et ses services ou plus généralement sur des termes techniques standards tels que les DNS, le FTP, …

Ainsi, on peut trouver un nombre assez conséquent de guides. Ceux qui nous intéressent ici sont regroupé sous la bannière « Web » dans le catalogue des guides.

Les thèmes généraux sont listés dans un bloc dédié. En cliquant sur un thème, on accède à une liste plus détaillée.


Chaque item est un lien vers un thème particulier permettant de peut-être trouver réponse à sa question. De ce fait, les guides ont l’air assez complet, et semblent couvrir les questions les plus courantes. On peut toutefois noter que par exemple dans la partie « Extensions », il existe deux guides, un pour le .COM et un autre pour le .FR qui sont incontestablement, les deux extensions les plus usitées en France. Cependant, pour un hébergeur qui annonce fièrement vendre près de 800 extensions, on peut légitimement se demander où sont les 798 autres guides !
On peut noter qu’il existe une boîte de recherche au dessus des thèmes. Tout simplement, on peut penser qu’il suffit de taper un texte pour rechercher de manière plus aisée des documents relatifs à ce qui nous tracasse.
Pourtant, en testant avec un terme simple, si par exemple on souhaite des informations détaillées sur les DNS, ce qui peut sembler plus que normal sur un site tel qu’OVH, on se retrouve avec le résultat plutôt inattendu qu’il n’y a aucun résultat. D’autres tests avec d’autres termes qui eux-mêmes se retrouvent dans le titre d’un guide amènent au même résultat. Il semblerait donc qu’il y ait un « léger » problème avec leur moteur de recherche, ce qui peut s’avérer gênant pour le client potentiel à la recherche d’informations ciblées.


OVH : avis sur la e-réputation

Il peut être intéressant d’aller faire un tour sur internet et d’aller vérifier la réputation d’un prestataire sur internet. Oui, on sait, il est d’usage de penser que seuls les grincheux se donnent la peine de laisser un commentaire, mais ceci est de moins en moins vrai, avec l’envie grandissante de chacun de vouloir laisser une trace, ou un avis, sur la toile.

En cherchant donc « avis OVH », nous tomber sur une ribambelle de sites. Loin de nous l’idée de tous les parcourir, mais nous tenterons d’en parcourir ceux qui nous semblent assez pertinents.

Tout d’abord chez Trustpilot, ici :

La note globale est peu flatteuse :

Les derniers commentaires sont assez récents (moins de 3 mois).
En revanche, les commentaires reflètent la note assez basse. Nous avons droit à : « passez votre chemin », « de pire en pire… », « renouvellement automatique », « manque de sérieux », « arnaque SSL », …

Autre avis, chez Hostadvice:

Là encore, la note n’est pas glorieuse.

Il en ressort donc un nombre assez important de commentaires négatifs voire désabusés : « Service standard, support client catastrophique », « je déconseille fortement cet hébergeur », « vraiment déplorable ! », …

Les services OVH: avis d’un client

Testons les services d’OVH, pour avoir l’avis éclairé d’un client. Commandons un domaine et l’hébergement associé pour voir comment tout se déroule, s’installe et se présente à nous. Dans un deuxième temps, nous verrons comment la configuration, la mise en place du site web commandé, la maintenance, puis le support.

Lors du choix du domaine et la demande d’une commande. Nous nous apercevons que la procédure initiale, jusqu’à la validation finale, à savoir le paiement, se fait en 7 étapes.


Ces étapes, telles que décrites dans le bandeau ci-dessus, sont : Réservations, Recommandations, Récapitulatif, Authentification, Configuration, Contrats, Paiement. Nous ne rentrerons pas dans les détails de chacune, car leurs intitulés sont assez explicites. Il s’agit de choisir chaque option supplémentaire, en plus de la formule initialement sélectionnée. Bien entendu, chaque option est soit offerte – au moment où la commande est faite -, soit elle fait grimper la note finale.

Pour rédiger cet avis, nous choisissons d’installer un module de contenu. Ici, parmi le choix proposé, nous sélectionnons WordPress.

Globalement, la validation d’une commande ne prend que quelques minutes. Mis à part la lecture globale des contrats bien évidemment qui peut nécessiter un temps assez conséquent, et qui de plus est vivement conseillée !

Une fois sur la page finale de paiement, avant la validation totale, on s’aperçoit qu’il n’y a pas de surprise de prix. Le prix initialement annoncé reste identique tout au long du processus, si toutefois aucune autre n’option payante n’a été cochée, cela va sans dire.

Au fur et à mesure de l’avancée des étapes d’une commande d’un domaine et d’un hébergement, nous recevons des mails, pour nous tenir informés de l’avancée des opérations.


Ici, nous voyons que la prise de commande a débuté à 19h50. Puis l’installation automatisée s’est achevée à 20h15. Au final, il faut 25 minutes entre la prise de commande et la mise à disposition du site.

Une fois l’ensemble des mails reçus, nous pouvons nous empresser d’aller voir ce que cela donne. Et, en effet, le site est disponible tel qu’attendu, avec une page par défaut et une configuration minimale de WordPress.
Puisque le site est désormais en ligne, nous pouvons d’ores et déjà tester les temps de réponse à partir de différents points du globe. Voici les résultats :


Comme on peut le voir, les résultats ne sont pas fameux. On peut voir qu’il y a deux zones avec des temps de réponse supérieurs à la seconde. Bien entendu, cela dépend de la cible géographique de votre site. Le site d’une petite boutique de quartier qui vend des produits locaux a peu de chance d’intéresser un client à Nagoya, mais sait-on jamais avec internet, tout est possible, c’est la raison pour laquelle il ne faut négliger aucune option et surtout des temps de réponse insuffisants.

Après la mise en place par défaut, il est temps de personnaliser un peu le site. Pour cela, rien de bien compliqué l’adresse d’administration et les moyens pour se connecter ayant été envoyés par mail.

Une fois connecté à l’interface d’administration de WordPress, nous modifions le thème par défaut, nous mettons quelques images en fond, histoire d’illustrer un brin notre nouveau site. Nous créons un premier article avec dedans une vidéo Youtube. Le site est prêt !

Une fois ce contenu saisi il est temps de le repasser au test impitoyable des temps de réponse.


Le résultat n’est pas fameux, puisque la note globale reste la même, D. Pas de surprise. Évidemment, nous ne nous attendions pas à un changement drastique, mais il faut bien avouer qu’un temps de réponse de plus de 2 secondes peu importe la zone géographique, n’est pas forcément ce qu’il y a de mieux, surtout si par exemple, un curieux d’Osaka cherche à acquérir des produits bio purement français vendus par cette petite boutique de quartier.

OVH: avis sur l’interface d’administration

Regardons maintenant d’un peu plus près l’interface d’administration d’OVH. Les données pour y accéder ont été fournies par mail.
Feignons tout d’abord de ne plus se rappeler de notre mot de passe. Sur la page de connexion, il suffit de cliquer sur « Identifiant ou mot de passe oublié ? ».

Le mail est envoyé (et reçu) presque immédiatement. Ce dernier contient un lien, sur lequel cliquer pour accéder à une page de modification.

Tout d’abord testons avec un identifiant bidon au cas où, puisque ce dernier n’est pas rappelé dans la page sur laquelle nous atterrissons.


Fort heureusement, ça ne fonctionne pas en indiquant que cette procédure n’est pas valide. Il ne manquerait plus qu’il soit possible de modifier le mot de passe d’un compte utilisateur existant !

Ensuite, vérifions la politique de mot de passe en tentant de taper un mot de passe particulièrement simple, c’est-à-dire sans fioriture, par exemple un nom commun tout en minuscule.


Le mot de passe n’est pas accepté, avec une boîte de saisie rouge et le rappel de la politique de sécurité d’accès en tooltip. Celle-ci est : un moins un chiffre, une majuscule au moins, une minuscule au moins et au moins 8 caractères. Cette politique est dans la norme et est plutôt sécurisée sans être trop contraignante.

Bon, après avoir modifié le mot de passe avec succès, en se connectant, nous sommes accueillis par un bandeau d’information.


Ce bandeau informe sur des tentatives de fraudes en cours, par des escrocs se faisant passer par OVH. Notons que l’affichage d’une telle information est particulièrement efficace, puisque c’est ce qui apparaît dès la connexion sur l’interface. Il est donc impossible de louper une telle information, primordiale, il faut le dire.

Ensuite, l’interface est d’une sobriété assez rafraîchissante, ce qui est une énorme qualité en ces jours d’interface surchargées et illisibles.


Le bandeau gauche donne accès à toutes les options, les domaines, le contrat. Il est possible de voir le contrat en cours, ainsi que de mettre ce dernier à jour en commandant de nouvelles options.

Si l’on clique sur l’hébergement que nous venons juste de créer, nous avons accès à un panneau récapitulatif.


Ce panneau synthétise de manière plus qu’efficace tout ce qui est nécessaire de savoir sur l’hébergement sélectionné. Les termes utilisés sont clairs et globalement compréhensifs par tous.

En bas de page, nous avons un graphe décrivant l’activité de l’hébergement. Évidemment, là, en l’état, vu que le site vient d’être créé, il n’y aura pas foule d’activité mais au moins déjà, les requêtes des tests unitaires de connexions et surtout des tests de temps de réponse faits un peu plus tôt.

Sur le graphe, nous pouvons voir que les temps de réponse ne sont pas extraordinaires, ce qui avait été démontré par nos tests un peu plus haut. Les résultats concordent assez, ce qui n’est finalement pas très étonnant.

Retournons en haut de la page car nous avons passé sous silence une information assez importante. Que faire en cas de besoin d’assistance ?
Nous avons un bandeau d’information qui s’affiche en haut de la page.


En effet, avec la formule d’hébergement Kimsufi, que nous avons choisie, le support est limité et se fait par ticket d’assistance. Mais qu’est-ce donc ? Faisons comme il est indiqué, allons voir dans le menu Assistance, tout simplement.

Bon le menu Assistance, nous l’avons déjà vu, contient un lien vers les guides. Rien de bien nouveau à l’horizon. Par contre, il est possible de faire une demande d’assistance ou une demande de support téléphonique.

Et pourquoi donc, ne pas en profiter pour poser la question sur ces temps de réponse médiocres. Ce que nous nous empressons de faire.


Une fois le ticket créé, nous pouvons nous rendre dans la liste des tickets d’assistance pour nous assurer qu’il y a bien une nouvelle entrée.


Et, surprise, alors que le ticket a été créé aux alentours de 22h30, nous recevons une réponse par mail après avoir juste eu le temps de vérifier que le ticket était bien présent dans la liste des tickets.
La réponse se trouve également dans l’interface des tickets. La voici :


Cette réponse contient une liste de pistes pour améliorer les temps de réponse du site. Ces pistes, bien que générales, sont pertinentes, claires.
Pourtant, il semblerait que le site, rapidement mis en service avec les paramètres par défaut, soit peu performant par défaut, probablement à cause de la formule de base choisie.
Autre chose, la réponse inclut une proposition d’optimisation de la base de données, et nous renvoie vers le guide SQL.
Une certaine curiosité nous pousse à aller voir le guide en question, en particulier, avouons-le car avec la base de données, nous n’avons jusqu’ici rien fait de bien notable, seulement installer WordPress, qui nous l’espérons est naturellement optimisé ! Nous nous voyons mal aller fouiller dans le code source de WordPress pour tenter d’optimiser les requêtes SQL !

Le lien #SQL renvoie vers la partie concernée dans le guide.

Le guide en question liste des conseils pour l’optimisation base de données, en particulier, comment faire des requêtes SQL efficaces et optimisées. Si ces conseils sont justes, ils sont par contre simples et de peu d’utilité pour l’utilisateur averti. Ils sont donc surtout à destination du novice. Mais rappelons que le novice lambda préfèrera certainement éviter de faire du SQL et installera plutôt des modules qui font le boulot à sa place.

À noter que le support ici se faire par une sorte de message, voire par mail et qu’il nous semblait bizarre qu’elle ne se fasse pas par un système de chat. Mais la réponse extrêmement rapide à une heure tardive de la nuit permet d’éviter de se poser trop de questions et de regretter l’absence d’une interface de chat telle qu’on a l’habitude de trouver ailleurs.

Conclusion de notre avis sur OVH

De manière objective, OVH est l’hébergeur internet incontournable en France et dit-on en Europe. Un leader du marché, en somme. C’est pour cette raison que nous avons été particulièrement curieux de tester leurs services, et surtout la formule de départ, qui est intéressante en terme de prix et bien placé par rapport à la concurrence.
La commande et la mise en service du site sont simples et rapides. En quelques minutes après le paiement et l’adresse e-mail validés, le site est disponible avec un contenu minimum par défaut.
Cependant, si le site est rapidement en ligne, il s’avère que les temps de réponse sont médiocres. Mais peut-être que cela est dû à une formule Kimsufi, celle achetée pour l’occasion.
Un petit tour avec le support technique et commercial démontre l’effacité et la réactivité de ce dernier. Même si les réponses peuvent paraître simples, elles ont le mérite d’être arrivées de suite et de répondre à la question posée.

Avantages

  • Réputation solide et leader du marché
  • Rapidité de la mise en service
  • Formule Kimsufi bon marché
  • Standard mis en place
  • Sobriété de l'interface d'administration
  • Support technique réactif
  • 800 noms de domaine dont le .OVH

Inconvénients

  • Temps de réponse médiocre
  • Moteur de recherche de l'aide peu efficace
  • Mauvaise e-réputation

Main Features

  • Datacenters mondiaux
  • Protection Anti-DDoS
  • Pérénité de la marque

Hosting Prices

Server Locations

  • Canada
  • France

Server OS

  • Linux logo Linux

Leave a review

    • Raoul Hocuizin portrait Raoul Hocuizin
    • 2017-novembre-18th
    Répondre
    Reliability Pricing User friendly Support Fonctionnalités

    trop connus. qu’ils soient number uno m’étonne car il y a bien d’autres hébergeurs qui fournissent les mêmes services pour moins chers et plus performants. après ça marche hein mais bon…

    • park ja-dong portrait park ja-dong
    • 2017-novembre-28th
    Répondre
    Reliability Pricing User friendly Support Fonctionnalités

    à quoi ça sert d’aller voir ailleurs ? autant aller voir le leader du marché sans se poser de question surtout si les prix sont bons. s’il est leader c’est que y’a une raison. A-t-on envie de faire une recherche autrement qu’avec google ou d’aller commander ailleurs qu’amazon ? voilà.

    • jason radar portrait jason radar
    • 2017-décembre-12th
    Répondre
    Reliability Pricing User friendly Support Fonctionnalités

    Très moyen tout ça même s’ils sont les plus connus, ce qui ne veut pas dire grand chose, la preuve ici. comme la première chaine tv c’est loin d’être la meilleure !

    • Jean-Roger Zenguiot portrait Jean-Roger Zenguiot
    • 2017-décembre-16th
    Répondre
    Reliability Pricing User friendly Support Fonctionnalités

    mouais ils ont de l’infrastructure ça c’est certain, ils ont du métier mais la contre partie est que les petits clients sont loin d’être chouchoutés !